L’équipe

Matthieu Roger directeur de production de La Belle Orange bureau d'accompagnement d'artistes

Matthieu ROGER

Directeur

E-mail : labelleorange.prod@gmail.com
Tel : +33 (0)6 85 16 90 39
Tel : +33 (0)2 47 52 51 56

Après être passé par l’École Maîtrisienne Régionale des Pays de la Loire, Matthieu Roger fait ses études à Sciences Po Lille, spécialité management et développement culturel. En 2009, il est chargé de mission auprès d’Alain Tapié au Palais des Beaux- Arts de Lille. Un an plus tard, il rejoint le Festival de Danse et des Arts multiples de Marseille, comme chef de projet pour la prospective Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013. En 2011, il devient administrateur de la Cie Marouchka – Francis Plisson (Tours), puis en 2013 de la Cie Else – Marianne Baillot, et coordonne pendant quatre années le collectif interrégional Stationnements Autorisés ! Il participe depuis 2014 à la mise en place du réseau régional ALEVA entre L’Antre-Loup (Pithiviers), Emmetrop (Bourges), le Festival Ecoute/Voir (Tours) et La Pratique (Vatan). Il crée en 2015 le bureau d’accompagnement d’artistes La Belle Orange, au sein duquel il accompagne une demi-douzaine de chorégraphes de la Région Centre-Val de Loire.


 

Marie-Blaise TRAMIER

Chargée de développement

E-mail : labelleorange.dev@gmail.com
Tel : +33 (0)6 85 16 90 39
Tel : +33 (0)2 47 52 51 56

Marie-Blaise Tramier chargée de développement de La Belle Orange bureau d'accompagnement d'artistes 

Danseuse de formation, Marie-Blaise Tramier s’oriente vers la production de spectacle après dix ans d’enseignement de la danse contemporaine en région parisienne. Elle obtient un master de culture et médiation des arts du spectacle à l’Université François Rabelais de Tours et acquiert sa première expérience au sein de l’association du Petit Monde à Tours en tant que chargée de production. Afin d’œuvrer pour le développement de la danse contemporaine et sa diffusion, elle a intégré en novembre 2015 le bureau de production La Belle Orange.

Les commentaires sont fermés