Nawel Oulad (Cie Nawel Oulad)

photo_Nawel_Oulad

Nawel Oulad : danseuse et chorégraphe

Nawel Oulad se forme en danse thérapie, arts plastiques et danses africaines avant de se spécialiser en danse contemporaine aux Rencontres Internationale de Danse contemporaine, où elle obtient son diplôme d’Etat de professeur de danse puis intègre le CNSMDP en notation du mouvement. Curieuse de comprendre nos sociétés, elle complète sa formation de danseuse par des études universitaires en sociologie. Elle y rencontre le chorégraphe Christian Bourigault, elle trouvera dans sa danse le corps engagé qu’elle recherchait, la possibilité de concilier les sciences sociales et l’art. Elle danse dans six créations de Christian Bourgault, auprès de Mie Cocquempot, Cie K622 pour la reprise de «sans objet»,  dans la Cie point virgule de Claire Jenny pour« Vertige délicieux », dans la Cie Impact et la CieThéoréma.

En 2009 elle crée ses premières performances mêlant danse et peinture ainsi que son solo « Métiss terre damnée ». Les fondations de son travail se posent et les projets artistiques et pédagogiques s’enchaînent, la conduisant a monter sa compagnie en 2011. L’histoire de l’art et la sociologie sont au coeur de son travail. La recherche identitaire, la mémoire et la place de l’individu dans le collectif sont autant de sujets récurrents dans ses créations. L’écriture chorégraphique de ses pièces commence par une rencontre avec un sujet ,une matière, une personne puis les sensations, les mots et les images viennent nourrir le corps. 

Son engagement sur les questions sociétales prend aussi la forme d’un festival, quand en 2014 elle créé le festival «L’Appel de la Lune », invitant des artistes et chercheurs a se rencontrer autour d’une thématique d’actualité en lien avec les femmes. En 2015 elle inaugure le cycle CINEMADANSE , de la réalisation de films de vidéodanse à l’installation de dispositifs filmiques, ce médium accompagne et vient compléter ses recherches chorégraphiques. Depuis 2016 elle enseigne au conservatoire du 15e arrondissement de Paris et d’Epinay-sur-Seine et devient membre du conseil international de la danse de l’UNESCO. La Belle Orange accompagne Nawel Oulad pour la diffusion de sa création 2018 « Mnémosyne » un trio hypnotique, les corps s’entremêlent, mutent et nous transportent dans une danse des fractales où différentes échelles se superposent.

Site web : www.naweloulad.com

 

Les commentaires sont fermés