Professionnels et amateurs en danse contemporaine

Il suffit de regarder les CV des danseurs contemporains pour se rendre compte qu’une partie d’entre eux viennent du classique, et/ou ont une formation en conservatoire ou dans les écoles de danse les plus renommées. Le Centre National de Danse Contemporaine (CNDC) d’Angers a formé un très grand nombre de chorégraphes reconnus tels que Philippe Découflé ou Mathilde Monnier. Néanmoins, en danse contemporaine les amateurs ont leur place sur le plateaux. Jean-Claude Gallotta est au départ étudiant en art et démarre très tard sa carrière, pour un danseur. De même, François Verret découvre très tard sa vocation après des études générales poussées. Pina Bausch est peut-être la première à faire danser des personnes âgées de plus de soixante-cinq ans (Kontakthof, 2000), sans aucune formation en danse. En 2008 elle fait danser des adolescents pour la même pièce reprise ici avec, une fois encore, des « amateurs ».

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Professionnels+et+amateurs+en+danse+contemporaine&url=http%3A%2F%2Flabelleorange.fr%2Fprofessionnels-et-amateurs-en-danse-contemporaine%2F&via=">">Tweetez
0 Partages

Les commentaires sont fermés.